13/8/2021

Une œuvre unique en objets de récup' fait son arrivée chez « d'ici » à Wépion

← Retour aux news

Depuis son ouverture le 25 juin dernier chaussée de Dinant, il manquait un petit quelque chose pour compléter l'aménagement du tout nouveau bâtiment sorti de terre pour abriter le second point de vente de l'enseigne « d'ici ». Une œuvre sculpturale, sous forme de luminaire, peut désormais être découverte par les visiteurs qui lèvent la tête en entrant ou en sortant du magasin.

Certains remarqueront les râteaux, d'autres la charrue, des faux, des binettes ou le seau en métal surplombé par un charmant petit arrosoir vintage. « Nous avons eu carte blanche donc la première étape de cette création a été la réflexion » , explique Élodie, l'architecte d'intérieur de la Ressourcerie Namuroise à qui le magasin « d'ici » a confié la mission.

« On avait envie de quelque chose d'emblématique pour notre activité et de nos valeurs. Puisque nous sommes en partenariat avec la Ressourcerie Namuroise depuis l'ouverture du premier magasin « d'ici » à Naninne et qu'ils rassemblent des objets de toutes origines, y compris agricoles, nous leur avons demandé de créer quelque chose d'unique » se souvient Frank Mestdagh, cofondateur du projet « d'ici ».

Les seules contraintes formulées ont été que le luminaire soit beau, exclusivement constitué d'objets de récupération en lien avec l'agriculture et soit totalement sécurisé. C'est une première aussi pour la « Fabrik » qui rend vie à un nombre invraisemblable de pièces retrouvant amateur dans une « Boutik ». « On n'avait jamais pris comme point de départ d'anciens objets agricoles. Le fait que ce soit un luminaire, c'est nouveau pour nous et très sympa », souligne Marc Detraux, fondateur de la Ressourcerie Namuroise.

« Nous sommes partis sur une structure fabriquée à partir d'anciennes échelles en bois. Des anciennes caisses à fruits ont été utilisées pour créer de petits univers avec des objets similaires », relate Élodie qui a travaillé en amont avec Aurélien.

Les différents tons de bois naturel avec des touches de noir laqué s'harmonisent parfaitement avec l'aménagement chaleureux en bois – de récup', lui aussi – du magasin d'ici Wépion qui sera officiellement inauguré en septembre, quelque deux mois après son ouverture au public.

« J'ai choisi les objets dans notre réserve d'outils de maraîchage et issus de l'agriculture. J'ai fait aérogommer tout, les bois comme les métaux qui, eux, ont été peints en noir », se souvient Aurélien qui construit et rénove beaucoup pour la Fabrik de la Ressourcerie Namuroise, mais n'avait jamais reçu une commande comparable.

Son travail ne s'est pas terminé à l'atelier. Aurélien a lui-même chargé l’œuvre dans le camion et escortée à Wépion avec ses collègues afin de la hisser au plafond. La manœuvre a duré plusieurs heures. De multiples fixations en acier ont été fixées de part en part des poutres formant la charpente du bâtiment. Des nombreux câbles en acier ont été tirés, avec de multiples sécurités, pour hisser le luminaire en toute sécurité pour les années à venir.

« Au début, on avait imaginé accrocher plus d'anciens outils alignés, mais on a finalement opté pour des grappes d'objets », précise Aurélien. Chaque petit univers raconte une histoire qui est mise en lumière avec des ampoules LED à faible consommation, mais au look rétro », renchérit Élodie.

Le résultat, l'équipe du magasin l'a-do-re. Son commanditaire aussi. « C'est très beau et ils ont réussi à faire une pièce très originale. C'est magique pour nous car tous les produits qui sont vendus au magasin ou presque sont passés par des outils comme ça », sourit Frank Mestdagh qui avoue avoir un faible pour la grelinette.

Sur une surface de 220 mètres carrés, 7 personnes motivées et pleinement animées par les valeurs du projet « d'ici » proposent à Wépion 1.800 références de 190 producteurs dans un format urbain que le premier magasin de l'enseigne à Naninne.

N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez lorsque vous le découvrirez !

** Reportage photo John Swijsen

← Retour aux news
s'inspirer d'ici

des rencontres, des promenades, de la cuisine