28/4/2021

En mai, zoom sur la rhubarbe

← Retour aux news

C'est bon, la rhubarbe ?

Aimée ou détestée, voilà un comestible qui tranche les avis !

Son goût varie en fonction de la couleur de la tige : une tige verte amènera plus d'acidité et une pointe d'âpreté, alors que la tige rouge est un indice d'un délicat parfum de fruits rouges.

Et, c'est local ?

La rhubarbe commence son périple en Chine où on lui prête des vertus curatives et n'est utilisée que comme plante médicinale . C'est en faisant un détour par la Russie qu'elle obtient son nom de rhubarbe. En effet, le peuple russe se faisait appeler les «barbares», c'est pourquoi son nom latin est «rheum barbarum» (des barbares).

Chez nous, on mange de la rhubarbe depuis environ 150 ans.

Depuis tout ce temps, on peut considérer qu'elle est devenue locale, non ?

Un délice... parfois toxique

Les tiges de la rhubarbe sont comestibles aussi bien cuites que crues, et on y retrouve de nombreux nutriments. Attention cependant, car les feuilles de cette plante contiennent de l'acide oxalique qui, en quantité suffisante, pourrait provoquer des symptômes d'intoxication.

Vous voilà prévenus !

Sucré ou salé

Très connue pour son utilisation dans les desserts, la rhubarbe peut également s’accompagner de viande, poissons tout simplement coupée en tranche et revenue dans un peu d’huile.

La recette d'ici, chez vous !

Vous connaissez très certainement des recettes avec de la rhubarbe, la plupart sont sucrée, mais celle-ci, salée et de saison, va vous surprendre : Marinade à la rhubarbe pour des côtes d'agneau atypiques !

💡 Vous avez des recettes fétiches autour de la rhubarbe ? Envoyez-les nous à l'adresse myrto@d-ici.be.
On en sélectionnera une pour vous la partager !

← Retour aux news
s'inspirer d'ici

des rencontres, des promenades, de la cuisine